Sélectionner une page

Cap sur l’école ce mercredi après-midi: la classe primaire 5a a annoncé par voie d’affichage la tenue d’une “Chilbi” des enfants sur le préau de l’école. Largement utilisé en Suisse allemande, le terme est une déformation du mot “Kirchweih“, soit la fête patronale ou fête de consécration d’une église. En français, cela donne “kermesse” (du néerlandais “kerkmisse”, messe de l’église) et comme en terre francophone, le mot désigne aussi bien une fête paroissiale qu’une foire annuelle ou même une fête scolaire.

Cette “Chilbi” des écoliers avait pour but de collecter de l’argent en vue de la semaine de camp qui se tient traditionnellement au début de la dernière année de scolarité primaire. Et pour gagner quelques sous, les gosses n’ont pas manqué d’idées: stands de maquillage, jeux d’adresse, marché aux puces, stands de rafraîchissements et autres courses de chèvres naines: les attractions étaient nombreuses pour les jeunes clients… et leurs parents!

Une sortie pour la jeunesse? Voilà qui semble avoir donné des idées à Dame canard, venue faire une promenade sur le campus scolaire avec sa progéniture nombreuse. “Jööö…” s’exclame-t-on en suisse allemand à la vue d’un si mignon tableau! Pas de doute, c’est à ces adorables palmipèdes que revient l’honneur de figurer en tête de page, même s’ils n’étaient pas annoncés au programme de la “Chilbi”…

365 x Sempach Chilbi des écoliers sur le préau de l'école