Sélectionner une page

Sempach est une commune chère aux oiseaux… présence de la Station ornithologique suisse oblige? Depuis nombre d’années déjà, un couple de cigognes revient chaque fin d’hiver pour procréer à deux pas de la célèbre fondation helvétique d’importance internationale. Cette année, les deux échassiers sont venus prendre possession du lieu de ponte traditionnel, soit un nid perché en haut de la cheminée de la jardinerie locale.

Tout semblait se passer pour le mieux et de fait, cinq œufs ont éclos fin avril. Las! Le mauvais temps qui a refait une entrée en force il y a quinze jours a eu raison de la couvée, entraînant dans la mort les cinq petits cigogneaux qui n’ont pas résisté au froid. La triste nouvelle m’est parvenue en ce dimanche de Pentecôte, alors que le soleil faisait enfin un timide retour… Aux dernières nouvelles, les malheureux parents des cigogneaux ont trouvé une “dépendance” dans un jardin voisin, pour surmonter leur deuil à l’écart du nid.

R.I.P.
(Parents cigognes encore présents dans leur nid à la Luzernerstrasse, 03.05.2015)