Sélectionner une page

Temps de pluie… temps à grenouilles?

Le batracien surpris dans un jardin sempachois ne doit ni craindre, ni apprécier les intempéries… mais s’insère parfaitement dans ce décor printanier. Héros échappé d’un conte des frères Grimm? On se souvient de cette histoire du roi grenouille qui n’était autre qu’un prince charmant auquel une méchante sorcière avait jeté un sort:

Il était une fois une belle Princesse écervelée. Le Roi, son père, dont elle était l’unique enfant, lui donnait tout ce qu’elle pouvait désirer. Son jouet préféré était une balle dorée qu’elle emportait partout, la lançant et la rattrapant sans cesse.

Un jour, se promenant au fond du parc du château, elle arriva près d’un vieux puits. Elle s’assit sur la margelle, tout en jouant avec sa balle. Hélas ! La jolie balle dorée lui échappa et tomba tout au fond du puits. La Princesse sanglotait, penchée sur le bord du puits quand une voix froide et mouillée lui dit :
– Si je vais chercher ta balle dorée au fond du puits, promets-tu de me laisser manger à ta table, de me laisser dormir dans ton lit et voudras-tu m’embrasser si je te le demande ?

La Princesse se redressa et regarda autour d’elle. Il n’y avait personne ! Elle entendit de nouveau la voix. Cette fois, elle reconnut qu’elle venait du puits. En regardant mieux, elle vit qu’une grenouille lui tenait ce discours. La Princesse était si troublée qu’elle ne trouva pas étrange qu’une grenouille lui parle. Aussi lui répondit-elle:
– Grenouille,  je te promets ce que tu veux si tu rapportes ma balle dorée.
La grenouille plongea et ramena la balle dorée de la Princesse… (suite sur le site Carnet de contes)

(Jardin de “Rainhöfli”, Sempach, 08.04.2015)