Sélectionner une page

Mardi soir, par une belle météo estivale. Les terrasses du “Städtli” sont pleines comme il se doit. Amateurs de bière d’un côté de la rue, adeptes de cuisine italienne ou de gastronomie étoilée de l’autre, respectivement à Una Soria ou au Adler. Belle ambiance vespérale, qui confère à la ville un petit air de vacances.

Et voilà qu’entre les terrasses, cinq comparses musiciens viennent prendre place devant l’Hôtel de Ville. Une apparition aussi remarquée à la vue qu’à l’écoute, puisque cette sérénade improvisée se joue au cor des Alpes!

A quelques jours de la fête nationale suisse, plus patriotique, tu meurs! Le cor des Alpes s’est imposé comme un véritable emblème helvétique, même si l’on en joue dans tout l’arc alpin et même jusqu’en Europe de l’est. Initialement conçu comme moyen de communication longue portée dans les vallées de montagne, il est devenu l’instrument folklorique par excellence, qui a sa place dans tout rassemblement populaire. Et pourquoi pas en ville de Sempach à la saison touristique?
(Stadtstrasse, Sempach, 21.07.2015)