Sélectionner une page

Est-ce l’humidité de l’air qui a brouillé les cartes hier au soir pour livrer des jeux de lumière inattendus ? Ou une partie de cache-cache entre les nuages et l’astre couchant plus au nord, du côté du Jura? Toujours est-il que le coucher de soleil sur le lac de Sempach a été enrichi d’étonnants “effets spéciaux” dans le ciel… qui ne sont en rien le produit de retouches Photoshop!

Magie du soir au bord de l’eau, accompagnée par quelques cris d’oiseaux aquatiques… et pourquoi pas une page de piano? Le compositeur français Claude Debussy a parfaitement saisi l’enchantement d’un tel spectacle, qu’il a restitué à travers les Reflets dans l’eau (première pièce du Livre I des “Images”). L’œuvre est interprétée ici avec beaucoup de finesse par le pianiste canadien Marc-André Hamelin.
(Coucher du soleil depuis la Seeallee, Sempach, 17.07.2015 à 20h45)