Sélectionner une page

Dimanche pourri sous le ciel helvétique: l’automne se montre sous son plus mauvais jour pour ce dimanche d’élections fédérales, où il s’agit de renouveler le Conseil national et le Conseil des Etats. Petit cours de révision en ligne pour ceux qui auraient oublié qu’il s’agit là de la chambre basse, respectivement haute de l’Assemblée fédérale suisse.

Au giratoire “Dreiangel”, à l’entrée nord de la ville de Sempach, les affiches électorales ont bravé les intempéries et l’arrivée du froid ces dernières semaines pour séduire les passants. Mais à l’heure de cette photo dominicale, il n’y avait pas âme qui vive sous le ciel plombé de ce 18 octobre et d’ailleurs, les jeux étaient déjà faits. Pour le pire, estime l’auteur de ce blog. Avec près de 30% des voix au National, soit un gain de 11 sièges par rapport à la législature précédente, le pays vire décidément très à droite. Même à Sempach, commune généralement nettement plus ouverte que bien d’autres bleds lucernois, mais où la liste UDC a été néanmoins choisie par 359 électeurs. C’est certes moins que le PDC (502 voix), mais plus que le PLR (302 voix) et que les Socialistes (163 voix).

Il y a des résultats qui ne font vraiment pas plaisir…