Sélectionner une page

Est-ce vraiment une caractéristique des Suisses allemands? Le fait est que les cafés et restaurants (et leurs terrasses) affichent souvent complet le dimanche après-midi. Et qu’on y consomme volontiers des desserts copieux, coiffés de préférence d’une généreuse portion de crème fouettée. Le tour de taille des convives est dès lors souvent proportionnel à l’ampleur de la douceur dominicale…

Le Wirtschaft zur Schlacht, situé aux abords du champ de la fameuse bataille de 1386, ne fait pas exception à la règle. Par beau temps, la terrasse est bondée le dimanche après-midi. Les motards y côtoient les têtes grises dans une ambiance bon enfant, alors que les gosses s’ébattent sur le terrain de jeu à l’arrière de l’établissement, où un enclos réunit chèvres et lapins.

Le restaurant est aussi flanqué d’un “Buureschöpf”, vaste salle d’inspiration paysanne où l’on vient célébrer des fêtes de famille et d’entreprise, voire goûter à quelque programme musical ou théâtral. L’appel de Sempach attire aussi en ces lieux quelques rendez-vous politiques à caractère nationaliste… à ce que je me suis laissé dire!
(Restaurant “Schlacht”, 20.09.2015)