Sélectionner une page

Malgré ses nouveaux quartiers de villas plus ou moins prétentieuses, malgré le récent afflux d’habitants issus de la classe moyenne supérieure – qui “s’y croient” en exhibant leurs 4X4 et autres aménagements à la mode dans leurs jardins – Sempach reste un village, avec sa laiterie, ses paysans et sa grange aux portes de la ville.

La grande bâtisse en bois qui jouxte la prairie de Seevogtei, à deux pas du lac, abrite en premier lieu des véhicules agricoles loués aux fermiers au gré des travaux saisonniers de la terre. En rôdant autour de ce lieu improbable, on y découvre aussi d’autres merveilles, telle cette roulotte d’un autre temps, sans doute récupérée d’une entreprise de construction. “Kilbi Nunwil” – kermesse de Nunwil, dans le Seetal voisin – peut-on lire sur la vitre. La roulotte est-elle encore utilisée? Difficile de le croire, au vu de son état…

Alors on se met à rêver. D’un possible avenir pour cette maisonnette sur roues et donc mobile. Habitat de poche pour temps de crise immobilière ? Atelier ou bureau ambulant pour entrepreneur créatif? L’idée n’est pas si bête, si l’on se souvient d’un fascinant épisode de l’émission Passe-moi les jumelles de la télévision romande RTS, où il était question d’une musicienne qui avait transformé une roulotte en salle d’éveil musical itinérante. Magnifique aventure et bel esprit d’initiative, qui ne demande pas mieux que de servir de modèle. A votre avis, je vais de ce pas négocier un bon prix pour cette roulotte?
(Roulotte parquée devant la grange de Seevogtei, 31.08.2015)