Sélectionner une page

Rien n’est plus fascinant que des jeux d’eau. Et rien n’est plus triste que des fontaines sans eau, comme ceux de l’école montrés du doigt dans ce même blog il y a quelques jours…

Les enfants de Sempach et d’ailleurs trouvent heureusement de quoi s’amuser avec l’eau au pied de la Porte de Lucerne, à la sortie sud du “Städtli”. A deux pas d’une charmante terrasse ombragée, la fontaine une source de plaisirs aquatiques garantis, surtout lors d’une journée aussi chaude que celle qui a marqué la fin de la Fête des musiques. Deux heures durant, ils se sont amusés à s’asperger, les petiots…

Bonheurs enfantins? Pas seulement… Lors de son périple à travers l’Europe, Liszt a lui aussi été fasciné par les jeux d’eau à la villa d’Este à Tivoli (près de Rome). Ces belles cascades de gouttelettes lui ont servi d’inspiration pour l’une des pièces pour piano du troisième volume des Années de pèlerinage (ici dans un enregistrement d’Anne Quéffelec).
(Fontaine au pied de la Porte de Lucerne, Stadtstrasse, Sempach, 7 juin 2015)